Tout le monde connait l’Atomium de Bruxelles, construit à l’occasion de l’Exposition universelle de 1958 et représentant la maille conventionnelle du cristal de fer (structure cubique centrée) agrandie 165 milliards de fois. Vous ne saviez peut-être pas que Séville aussi à son mini-Atomium, placé en face de la gare routière de « Plaza de Armas » et à 200m de la « Torre Sevilla », cadeau de l’Association pour la promotion internationale de Bruxelles (Apib), à l’occasion de l’Expo de 1992. Elle est réalisée en matériaux composites, fait pour résister aux impitoyables écarts de température que connaît l’Andalousie. L’objet, haut et large de 2m15, est une réplique au 1/50e et il pèse 250k. Ce sont les ateliers Wéry, de Tilff, qui l’ont réalisé (200 heures de travail), sous la supervision de l’ingénieur André Waterkeym qui conçut l’original.            
Pourquoi offrir une réplique de l’Atomium à Séville ? Parce que cette ville était, avec Bruxelles, la seule où, depuis la Deuxième Guerre Mondiale et avant la fin du millénaire, s’était tenu une exposition universelle « majeure ».        
Chers amis belges, après avoir visité la cathédrale Sainte-Marie, le Real Alcazar, la Place d’Espagne, le Quartier Juif… pourquoi pas vous faire un selfie avec un des symboles de « le Plat Pays » reproduit à Séville ? Moi, j’ai pris ma photo avec le monument original en 2010 quand j’étudiais français à Bruxelles !

Patrik Perret

Guide Touristique
Historien de l’Art

Téléphone

+34 607746601
+39 3404699295

Adresse e-mail

info@visiteseville.com