Le 13 avril 585 le Martyrologe Romain nous dis qu’à « Séville, en Espagne, saint Herménégilde, fils de Léovigilde, roi arien des Wisigoths, est jeté en prison pour avoir confessé la Foi catholique. Il refusa, aux solennités de Pâques, de recevoir la communion des mains d’un évêque arien et, par ordre d’un père perfide, il eut la tête fendue d’un coup de hache ».

Herménégilde (560 env. – 585) et son frère Récarède avaient été associés au pouvoir par leur père, le roi Léovigilde, qui s’efforçait de consolider sa dynastie « étrangère » qui régnait depuis peu en Espagne. Sous l’influence de sa femme et de l’évêque saint Léandre de Séville, Herménégilde se convertit au catholicisme, il abjura publiquement l’arianisme, manifestant ainsi son opposition à son père : choix qui le portera à l’emprisonnement et à l’inévitable peine capitale.

Sa tour-prison, après la conquête musulmane de 712, fut englobée dans une tour-porte encore aujourd’hui connue sous le nom de « Puerta de Córdoba », faisant partie de l’ancienne muraille. On y peut encore apercevoir deux arcs outrepassés (ou arcs en fer à cheval) abondamment utilisée dans l’architecture wisigothique et hispano-mauresque. 

Après la Reconquête chrétienne (1248), l’ancienne prison fut réaménagée et englobée dans l’actuelle église Saint-Herménégilde, inaugurée en 1616 et dédiée à notre jeune roi-saint. Une plaque à l’intérieur du temple indique : « carcel y sitio del martirio de san Hermenegildo », c’est à dire « prison et lieux du martyre de saint Herménégilde ». Ici, on peut admirer les œuvres artistiques de deux importants protagonistes du « Siècle d’Or » sévillan : une grande peinture de l’atelier de Juan de Uceda avec la Apothéose de Saint-Herménégilde et une belle sculpture du jeune roi attribuée à l’atelier de Juan Martínez Montañés. En effet, seulement en Andalousie vous trouverez mélangée des cultures tant différentes : un prince wisigoth, une structure défensive musulmane et une église catholique.

Si vous voudrez donc découvrir le passé wisigoth de notre belle Séville, suivez-moi pour une escapade à cette église peu connue mais riche d’histoire et de charme !

Patrik Perret

Guide Touristique
Historien de l’Art

Téléphone

+34 607746601
+39 3404699295

Adresse e-mail

info@visiteseville.com